si l'eau d'un étang reste immobile, elle devient stagnante, boueuse et fétide; elle reste claire que si elle remue et coule. Il en est de même de l'Homme qui voyage. (proverbe arabe)